from Paris

from Paris

Menu
Partir en Erasmus, mes conseils

Partir en Erasmus, mes conseils

Bon j'avoue je n'ai pas eu de réponse de la personne en charge des Erasmus à Duperré, et étant partie de France maintenant ça va être compliqué ^^

Mais voici donc mes conseils personnalisés pour
PARTIR EN ERASMUS :D

(attention long article en perspective!)

Partir en Erasmus, mes conseils

AVANT
1) on se renseigne
Evidemment, on prend contact avec la personne des relations internationales dans son école. On voit avec elle les différents pays où l'on peut partir, pour faire quelles études et pendant combien de temps. Souvent, il y a une page dédiée sur le site de l'école et normalement une réunion est censée se dérouler dans l'année.
Note: si vous décidez de partir dans un pays où la période dure moins d'un an, sachez que votre statut d'Erasmus vous donne droit à des conventions de stage (en France ou à l'étranger), voyez les détails avec la personne en charge des Erasmus dans votre école en France.

2) les relations
S'il vous plaît, on ne se bloque pas la possibilité de partir parce qu'on est en couple ! Oui on va se manquer, oui on va être loin sans l'autre; mais c'est une telle opportunité de partir, de parler une autre langue et d'ouvrir ses horizons que l'autre devrait comprendre! Il/elle viendra nous rendre visite et vice-versa. Oui c'est une épreuve pour un couple mais on en sort plus fort!
Et on évite aussi de partir avec un/e copain/copine ou son/sa petit/e ami/e; car si vous partez entre français, forcément vous allez passer beaucoup de temps ensemble, vous allez moins parler une autre langue et vous n'allez pas faire les même rencontres que si vous étiez parti seul.
Et c'est très probable de rentrer fâchés...

3) on met toutes les chances de son côté
Malheureusement, tout le monde ne peut pas être pris. Il faudra que vous remplissiez un dossier et que vous incriviez vos voeux (oui comme sur admission-postbac). Dans mon souvenir, vous avez le choix entre 3 destinations/écoles par ordre de préférence. 
Parfois, il faut aussi une lettre de motivation et un petit portfolio. Bien sûr, orientez les projets de ce portfolio en lien avec la formation que vous demandez. 
C'est pas mal d'avoir des notes au-dessus de la moyenne et d'avoir des contacts réguliers avec la personne en charge des relations internationales (histoire qu'elle mette un nom sur un visage, qu'elle connaisse un peu votre motivation...).

Partir en Erasmus, mes conseils

ET ENFIN VOUS ETES PRIS!
Félicitation! Maintenant, il n'y "plus" qu'à terminer votre année et vous préparer à partir!

Note: l'érasmus de Duperré est assez particulier car il se fait après le BTS, mais quand j'étais partie je savais qu'il n'y aurait pas de diplôme à la fin, que je n'allais pas faire l'équivalence d'un 3ème année de BA (licence) là bas donc pas de systèmes de point et d'examen. Je crois que les choses ont changé maintenant, mais pour ceux qui y sont, renseignez-vous!

 

PREPARATION, 7 conseils:

1) les bourses

Il existe une bourse Erasmus, vous allez remplir les papiers une fois sélectionné. Cette bourse est variable il me semble. Souvent, elle tourne autour de 190€/mois mais sachez qu'on reçoit 80% du montant annuel au début, et les 20% restants une fois rentré (information aussi variable en fonction des écoles). Il faut donc faire attention à ses dépenses et anticiper le fait que l'on aura la fin qu'une fois de retour en France.
Vous avez aussi le droit à la Bourse du CNOUS, si vous êtes éligibles (comme lors de vos études en France) car vous serez à la fois inscrit dans l'école du pays où vous partez mais aussi dans votre école en France, du coup vous restez un étudiant français avec les mêmes droits; voyez les détails avec la personne des relations internationales.
Malheureusement, vous n'aurez plus le droit au CROUS (l'aide pour le logement) car votre logement sera à l'étranger (sauf si vous sous-louez votre logement lors de votre séjour à l'étranger, je dis ça je dis rien...)
Plus d'infos ici.
 

2) la santé
Si vous partez dans un pays européen, demandez très rapidement la carte européenne d'assurance maladie (CEAM) car c'est limite ce qui prend le plus de temps et sans ça bonjour les gros frais médicaux! Cliquez ici pour la demander. (cliquer sur "En Europe")
Pour les filles, pensez à acheter plusieurs boîtes de pilules d'avance ;)
Et prenez tous vos médicaments nécessaires (si allergies, maladies graves, ou même les "essentiels" (doliprane, spasfon ou autres).
 

3) le téléphone
Il faut le désimlocker avant de partir. Allez sur google et taper "désimlocker téléphone (nom de l'opérateur)" et suivez les instructions. Je crois qu'il faut systématiquement le n° IMEI (n° inscrit sur la boîte du téléphone ou alors retrouvez-le dans les paramètres de votre téléphone). Désimlocker un téléphone permet de lui mettre n'importe quelle nouvelle carte SIM, dont une achetée à l'étranger. 
Vous pouvez arrêter votre forfait et en prendre un pas cher (ex: Free à 2€/mois) pour garder votre numéro quand vous serez de retour en France.

 

4) la banque
Prenez rdv avec un conseiller (joie bonheur :p) dans votre banque habituelle, pour le mettre au courant de votre départ à l'étranger. Ainsi, il vous dira s'il existe une carte internationale ou une banque en relation avec la vôtre. Il vous dira les frais si vous retirez-virez de l'argent.
Parfois, il est intéressant d'ouvrir un compte dans une banque internationale.
Vous pouvez aussi ouvrir un compte en ligne dans une banque du pays où vous allez et vous pouvez déjà virer de l'argent via internet.
J'ai beaucoup entendu parlé d'Hellobank mis en place par BNP Paribas, c'est une banque en ligne où vous utilisez votre carte gratuitement partout dans le monde dans les banques partenaires du groupe BNP Paribas.
 

5) le logement

Il faudra bien sûr prévenir votre propriétaire de votre départ; maintenant légalement c'est 1 mois à l'avance, mais si vous le pouvez, prévenez tout de même 3 mois à l'avance (lettre en recommandé avec AR). 
Si vous déménagez, il faudra faire tous les changements d'adresse: Sécu, mutuelle, banque, impôts, CROUS/CNOUS, boulot/école, opérateur téléphonique.
Il faudra arrêter EDF/GDF et votre opérateur téléphone-télé-internet.
L'idéal est de mettre l'adresse de ses parents s'ils sont d'accord (à la banque on vous demandera même une lettre de justificatif d'hébergement écrite par un de vos parents), et si vous avez peur de louper des courriers/colis, allez à La Poste pour acheter une réexpédition de courrier ou vous pouvez le faire en ligne (il faut juste encore habiter à votre adresse actuelle).
Si vous le souhaitez, réservez-vous une chambre en Cité U ("university campus") à l'avance, dans la ville où vous partez. Souvent, on vous en parlera déjà, ou la personne spéciale érasmus là bas vous enverra un mail avant de partir. Vous avez bien sûr le droit de refuser pour vous trouver personnellement un logement une fois arrivésur place.

 

6) se préparer à ne plus parler français

Pour s'habituer à une langue étrangère, l'idéale est de (beaucoup) regarder des séries, ou des films. En VOSTFR (version originale avec les sous-titres français) si vous n'êtes pas à l'aise, et à la longue, l'idéal est de regarder la version originale, même si on ne comprend pas tout, au moins notre oreille se fait à l'accent, on comprend certains mots.
Si vous partez dans un pays où la langue officielle n'est pas l'anglais, l'école d'accueil/la personne en charge des érasmus met en place des cours de culture/langue lors de votre arrivée, avant le début des cours. Renseignez-vous avant.
Certains prennent des cours de langue mais honnêtement c'est souvent cher! Vous pouvez rejoindre des groupes de gens qui se retrouvent pour parler anglais par exemple (sur MeetUp, Facebook ou Couchsurfing, tapez "fluent fast" (bilingue rapidement) "english speaking" ou "spanish conversations" avec le nom de votre ville)
Vous pouvez même vous trouver un correspondant (vous vous rappeler comme en primaire! ^^), il existe des sites exprès, ou vous pouvez envoyer des messages sur Couchsurfing pour trouver quelqu'un de sympa avec qui échanger.
Note: mon conseil une fois arrivé sur place est de ne surtout pas se bloquer ou avoir peur de ne pas avoir l'accent "parfait", les gens s'en foutent, ce qui compte c'est de comprendre ce qu'on vous dit et de pouvoir y répondre, qu'importe son accent. C'est avec le temps et en apprenant qu'on aura de plus en plus de vocabulaire et à force qu'on aura l'accent. Mais NE SOYEZ PAS TIMIDE! ;)

 

7) faire sa valise
Last but not least, il faut réfléchir à ce que l'on va emmener pour vivre 3, 6, 9 mois à l'étranger!
Quelques conseils subjectifs:
- vous pourrez faire des lessives ! Du coup n'emmenez pas toute votre armoire.
Les "essentiels de voyage" me passionnent et il existe plein d'articles de blogs là-dessus ^^ Mais honnêtement regardez la météo là bas, n'emmenez pas tous vos vêtements chers ou préférés (au cas où votre valise serait volée!), amenez un peu de tout (ce n'est pas parce que l'on part en Espagne qu'il ne fait pas froid le soir par ex) et AU PIRE vous pourrez toujours acheter des vêtements/chaussures sur place (coucou Primark ou Forever 21, parfois il est même difficile de ne pas craquer; attention il faudra repartir après!).
- évitez les gros dictionnaires lourds et encombrants, aujourd'hui avec internet vous avez Wordreference, Linguee ou Google translate qui vous faciliteront le travail! Et même sortir un petit dico en milieu de conversation n'est pas facile, ça casse un peu l'échange, vous verrez qu'avec des mimes ou des dessins on s'en sort! ^^
- si vous étudiez l'art ou les arts appliqués, n'amenez pas tout votre matos. Avec le recul, j'avais emmené plein de choses qui n'ont pas servi comme des feutres, peintures, règles, carnets, de quoi graver... Bref il valait mieux emporter moins et acheter ce dont j'avais vraiment besoin sur place! (note: la gouache coûte extrêmement cher au Royaume-Unis, fou!)

Partir en Erasmus, mes conseils
SUR PLACE, 7 conseils:
 
1) le téléphone
Une fois arrivé, c'est l'une des premières choses à faire car grâce à ça vous serez JOIGNABLE :D Cherchez sur internet ou demandez à des locaux les meilleurs opérateurs. L'idéal si vous avez déjà le téléphone est d'acheter une carte pré-payée (prepaid card) qui comprennent souvent sms/mms/appels illimités + internet. A l'étranger ça se fait souvent très vite, 5-10 minutes en agence et hop vous avez votre numéro!

 
2) la banque
Du coup, si vous avez prévu de vous ouvrir un compte sur place, allez-y une fois que vous avez votre numéro de téléphone étranger. Là ça dépend des pays, parfois seul le passeport suffit. En adresse soit vous avez déjà l'adresse de votre cité U, soit une adresse temporaire (auberge, qq'un qui vous héberge) et vous la changerez ensuite.

 
3) le logement
Une fois arrivé/atterri, vous filerez à votre Cité U pour vous y installez, ou peut-être avez-vous décidé de vous trouver un logement sur place? Dans ce cas, soit vous aurez réservé plusieurs jours en auberge de jeunesse ou en Airbnb dans le centre, soit vous aurez trouvé un hébergement chez un ami ou chez un local grâce à Couchsurfing :)
Puis vous chercherez en agence (prévoir des frais), certaines sont habituées aux étudiants étrangers et ont des "student-house" avec des chambres libres tout le temps! Ou alors, vous chercherez quotidiennement un logement via des petites annonces (dans votre Université/student union/auberges de jeunesse/groupe facebook/groupe érasmus...) ou via internet.
Au Royaume-Unis, l'incontournable site Gumtree (équivalent de Le Bon Coin) permet de trouver un logement, des colocs, des objets, du boulot! Vous avez aussi spareroom.co.uk pour trouver un logement en colocation! :D
Mots indispensables en anglais: rent=loyer, fees=charges, bond/deposit=caution, housemate/flatmate/roommate= colocataire (en fonction de si vous partagez une maison, un appart ou une chambre)
 
4) les contacts avec les proches
L'indispensable Skype sera ton ami pour cette année Erasmus :D Croisez juste les doigts pour avoir une bonne connexion car il n'y a rien de plus frustrant qu'une webcam qui bug!
Vous pouvez aussi acheter du crédit avec Skype pour appeler les fixes et les portables (pratique pour appeler ta grand-mère qui n'a pas internet!), par contre je conseille d'acheter peu, genre 60cts pour 2h d'appel/mois SANS rachat automatique car beaucoup de gens ont des soucis avec cette formule d'achat de crédit (j'ai moi même perdu de l'argent comme ça, et j'ai atterri sur des forums où depuis 2008 des gens se plaignent de leur crédit disparu et du service client non existant de Skype), du coup c'est cool mais prenez peu de risque! (c'est con car j'avais vu la formule à 3,50€/mois pour les appels illimités...).
Il y a aussi l'appli Whatsapp pour les portables qui ont internet, donc vous pourrez envoyer des messages à longueur de temps, même à vos proches à l'étranger, du moment que vous captez un réseau :)
 
5) se faire des amis
Qui dit érasmus dit tout une communauté érasmus! Il y aura déjà un accueil spécial érasmus en arrivant. Vous verrez plein d'événements sur votre campus, dans la ville ou sur facebook, bref en acceptant de pas être trop timide y a moyen de vite rencontrer des gens des 4 coins du monde (enfin beaucoup d'Europe vu que c'est Erasmus).
Si vous voulez sortir un peu de la communauté érasmus, ayez des hobbies, faites du sport, allez à des événements sportifs/musicaux, participez à un événement free-hugs ;) ou encore découvrez les événements Couchsurfing ou MeetUp :D
 
6) les cours
Bon je sais ça fait vieux-jeu mais évitez de sécher. Je ne connais pas vos études mais dans la mode ou le textile c'est quand même passionnant, du coup allez à un maximum de trucs (cours, conférences, initiations, workshops...). C'est ça qui va vous donner aussi un vocabulaire spécifique au métier que vous voulez exercer!
Normalement en Erasmus il y a un système de crédits que l'on obtient en allant à certains cours, en choississant certaines options; et c'est en atteignant un certain nombre de crédits que l'on obtient son année.
 
7) PROFITER
Oui le conseil ultime: profiter et ne pas se prendre la tête. A l'étranger, tout à coup, tous vos repères tombent, l'avantage c'est que vous allez le droit de vous assumer pleinement, de faire ce que vous voulez, d'être celle ou celui que vous voulez, ça libère tellement :D 
 

On est forcément fatigué au début car il y a une perte de repères totale, tout est nouveau! c'est à la fois excitant et effrayant, il y a tout à découvrir :)SUR PLACE
logement>
telephone>
contact avec les proches>
se faire des amis>
les cours>

 

RENTRER
garder contact>
les affaires>
le retour et la déconnexion>
 

 

quand vous débarquez pour vivre à l'étranger, vous réalisez à quel point "ah mais oui c'est vrai tout le monde parle non stop une autre langue", donc la fatigue à la fin des premières journées!
On est forcément fatigué au début car il y a une perte de repères totale, tout est nouveau! c'est à la fois excitant et effrayant, il y a tout à découvrir :)

SUR PLACE
logement>
telephone>
contact avec les proches>
se faire des amis>
les cours>

 

RENTRER
garder contact>
les affaires>
le retour et la déconnexion>
 

 

quand vous débarquez pour vivre à l'étranger, vous réalisez à quel point "ah mais oui c'est vrai tout le monde parle non stop une autre langue", donc la fatigue à la fin des premières journées!
On est forcément fatigué au début car il y a une perte de repères totale, tout est nouveau! c'est à la fois excitant et effrayant, il y a tout à découvrir :)

Partir en Erasmus, mes conseils

RENTRER

Hélas toutes les meilleures choses ont une fin.
(je détestais cette citation mais en même tant c'est tellement vrai; si la "meilleure chose" continuait, on finirait par se lasser).


Je n'ai pas vraiment de conseils.
Vous allez garder contact mais vous verrez qu'après quelques temps en France, vous aurez retrouvé votre famille, vos amis, et vos potes Erasmus seront loin de vous. Vous pourrez vous faire un voyage d'un pays à l'autre si vous avez l'argent ;)
Le plus bizarre quand on rentre est de répondre à la question "Alors c'était comment?" (souvenir de la scène dans l'auberge espagnole ^^). Que répondre après tant de choses vécues? 
Il faut quelques temps pour se rendre compte de tout ce que cela nous a apporté, on aura grandi c'est sûr. J'espère que vous aussi vous aurez la joie de vivre ça!!


N'hésitez pas à poser des questions dans les commentaires :)